Le AVANT d’être tout nu

Mettez-vous vraiment l’effort nécessaire dans votre sexualité?

Effort… L’amour n’est pas assez pour créer le désir sexuel?

La plus grande menterie à l’égard du désir sexuel est que ça se produit facilement et spontanément. Je suis désolé de péter votre bulle, mais les hormones ne sont pas les plus grands facteurs d’influence de votre libido. Au début d’une relation, on a l’impression de ressentir naturellement le désir sexuel, et ce, sans trop d’effort. Quand on y pense réellement, on réalise que ce n’est pas tout à fait le cas.

 

Avant d’aller sur une «date» avec sa fréquentation, on se prépare en se mettant le plus sexy possible pour avoir une réaction positive et souvent valorisante. On s’imagine le déroulement de la soirée et on anticipe la fin de soirée qui pourrait se terminer par une relation sexuelle. Toute la soirée, on se titille, on séduit l’autre, on se fait séduire, on se touche… Bref, on crée de la tension sexuelle en étape. Le premier «move» qu’on va faire n’est généralement pas de toucher les organes génitaux de son partenaire. On fait un build-up en crescendo pour susciter tranquillement son désir sexuel et celui de l’autre: des touchers, des regards sexy et coquins, parfois timides ou vraiment assumés. On touche tranquillement l’autre du bout des doigts pour éventuellement prendre sa main et caresser l’intérieur de sa cuisse. On attend avant le premier baiser et la tension monte, monte, monte! Cela se peut se répéter à plusieurs moments au début d’une relation quand on a hâte de revoir son amoureux(se).

 

La nouveauté… La grande séductrice?

Bien sûr! La nouveauté vient alimenter le désir sexuel en début de relation. On explore le corps de l’autre, son style sexuel, ses préférences et ses fantasmes. On embarque dans une aventure amoureuse et sexuelle avec l’autre pendant quelques mois ou années, ce qui émoustille l’attirance envers son partenaire. Éventuellement, on peut néanmoins avoir l’impression que la routine sexuelle embarque et que ça devient plus redondant.

Au fil du temps, on commence à ressentir la différence de désir sexuel entre les partenaires. Les refus commencent à se présenter et le rejet peut se faire ressentir. Des conflits peuvent parfois s’en suivre et créer des dynamiques entre le partenaire ayant plus de désir sexuel (PPD) et le partenaire ayant moins de désir sexuel (PMD).

amour sexe

Où est le scénario dans tout ça?

L’erreur numéro UNO dans un couple: arrêter de créer des scénarios sexuels. Mais c’est quoi ça, un scénario sexuel? Et qu’est-ce que ça mange en hiver? En d’autres termes, il s’agit de la séduction et de l’effort… oui oui, l’EFFORT que tu vas mettre dans ta sexualité et dans ta relation. On dit toujours que rien n’est gratuit dans la vie et bien, le sexe ne l’est pas non plus. Il faut le mériter et s’approprier la sexualité dans son couple. Si l’effort que tu mets pour avoir du sexe dans ta relation est te présenter à ton partenaire en disant que tu veux du sexe, les chances sont assez minces que l’autre ait exactement, à ce moment là, le même niveau de désir sexuel. Et ce, même si vous avez passé une belle journée ensemble!

Si la tension SEXUELLE entre vous n’a pas été suscitée ni par un ni par l’autre, comment pouvez-vous souhaiter une relation sexuelle? Remarquez comment j’ai souligné, mis en majuscule et en gras le mot «sexuelle». Je ne parle pas ici de démontrer son amour pour l’autre, ce qui est certes un ingrédient important du désir sexuel pour certains. Il faut cependant sexualiser l’atmosphère entre vous et votre bien-aimé(e). La séduction est un jeu avec lequel on s’amuse! Élément qui nous vient souvent plus automatiquement en début de relation et qu’on oublie avec le temps dans un couple.

Amour vs sexe

Si tu regardes, touches et exprimes des mots doux et tendres à ton chum ou ta blonde, tu vas avoir tendance à susciter le sentiment amoureux, mais probablement moins la partie excitante et désirante de l’autre. Je ne dis pas d’arrêter de faire des signes d’affection, mais il faut donner une «vibe» sexuelle à travers sa démarche séductrice. Il faut se percevoir désirable et démontrer son désir envers l’autre aussi. Ester Perel disait que la séduction est un jeu de cache-cache pour adultes. À tour de rôle, chacun va chercher l’autre par des gestes, des mots, des regards, des touchers, une démarche sur une période prolongée qui dégage du sexe.

Il faut évidemment bien s’amuser quand on le fait dans notre couple. Si la première réaction est de fuir une approche de son partenaire, il y a peut-être d’autres enjeux à explorer et réfléchir par soi-même ou en thérapie de couple.

 

Est-ce que la porno est à blâmer pour tout ça?

En partie, oui. En partie, non. On le sait tous que la pornographie n’offre pas des scénarios très élaborés du AVANT TOUT NU. Parfois, ils sont carrément inexistants. Nos fantasmes peuvent aussi avoir l’absence de ces scénarios plus élaborés dans notre sexualité. Je vous dirais que la recherche de la performance et le manque de présence sexuelle sont plutôt les causes dernière ce manque d’effort qu’on retrouve parfois dans les relations amoureuses à long terme.

Il faut alors se questionner sur nos scénarios AVANT TOUT NU pour bien saisir ce qui pourrait créer ce manque de désir sexuel chez les partenaires. Il y a évidemment beaucoup d’autres éléments à considérer quant à cette difficulté qui se présente dans un couple. Il faut par contre commencer par le début. Imaginez qu’une relation sexuelle est comme un gâteau et que la farine (ingrédient essentiel) est la séduction. Sans séduction et «build-up», le gâteau ne risque pas d’être très appétissant même si tous les autres ingrédients sont présents.